24/02/2014

Science

Les espoirs de la science : Lire des textes avec un doigt...
 
Voir l'article sur le lien ci-dessous :
Photo : Les espoirs de la science : Lire des textes avec un doigt...
http://www.doudouworld.com/pages/vos-droits-les-aides/pour-vous-faciliter-la-vie/lire-des-textes-avec-un-doigt.html
 

16:34 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

01/04/2013

Actualités science



Un blog APF pour les personnes en difficulté d’élocution suivez le lien

(http://unikom.blogs.apf.asso.fr/).          

Pour une communication facilitée voici la nouvelle version de COMOOTY

La société EZOOTY commercialise une nouvelle version du logiciel d'aide à la communication Comooty. Fonctionnant sur tablette tactile Android, la nouvelle version de COMOOTY propose aujourd'hui deux évolutions majeures : 

* la présence d'un bandeau permettant de composer des phrases à l'aide de plusieurs pictos/photos

* la possibilité de choisir l'organisation de la page (place des catégories, avec ou sans bandeau)

http://rnt.over-blog.com/categorie-70736.html"


 

 

 



ezooty.jpgCommuniqué de presse

 

                                                         Lannion, le 14 février 2013

 

 

 

 

 

Ezooty lance une nouvelle version de Comooty : une application sur tablette tactile qui facilite la communication des personnes privées de moyens d’expression orale.

 

La société Ezooty  créée il y a 3 ans à Lannion par Anthony Leforestier et Adeline Colomb, développe des solutions logicielles dans le domaine du handicap et de la santé.

 

Elle développe notamment Comooty un logiciel d’aide à la communication pour les personnes, enfants et adultes, privées de langages ou ayant des difficultés à s’exprimer oralement. Dès 2011, avec la commercialisation grand public des tablettes tactiles, le logiciel est intégré sur tablette tactile ce qui en simplifie l’utilisation et la maniabilité. Comooty est alors la première aide à la communication sur tablette Android. Comooty se présente sous la forme d’un tableau de communication numérique, simple d’accès tant pour les utilisateurs présentant d’importants troubles dans la structure du langage que pour leur entourage communiquant.

 

Par exemple, Comooty permet à un enfant d’exprimer ce qu’il désire manger pour le goûter en appuyant simplement sur une icône « pain grillé », la tablette complétant alors la demande en jouant le message sonore correspondant « je voudrais du pain grillé s’il te plaît ». Et la multiplication des canaux de communication, visuels et auditifs, permet, par la redondance du message, de favoriser le développement du langage oral. La personnalisation des icones et des messages assure en outre une prise en main rapide et efficace.

 

Des réalisations concrètes et variées

 

Le public présentant un besoin en aide à la communication est large et varié. Ezooty a par exemple équipé dernièrement un enfant de 6 ans avec autisme, aussi bien qu’une femme de 83 ans atteinte de la maladie de Parkinson.  De plus, afin de répondre aux besoins de ces différents contextes d’utilisation, Ezooty a noué des partenariats avec les acteurs de terrain. Ainsi, sur l’année 2012, Ezooty a travaillé en collaboration avec l’IME Ker An Héol de Tréguier pour équiper en tablettes un groupe d’enfants porteurs de troubles envahissants du développement et de syndromes autistiques.

 

Ces expérimentations terrains adossées à une meilleure connaissance des besoins, ont permis à Ezooty d’enrichir leur logiciel. Une nouvelle version sort début février 2013. Elle intègre des évolutions qui facilitent notamment l’apprentissage du langage en laissant la possibilité à l’utilisateur de composer lui-même de courtes phrases. Les évolutions de cette nouvelle version laissent plus de place à différents usages de l’outil, mais sans sacrifier toutefois à la simplicité de l’ensemble. En effet, l’objectif d’Ezooty est de faire en sorte que COMOOTY reste un outil accessible et utilisable, tant pour les particuliers que dans le cadre professionnel d’un établissement.

 

La société EZOOTY propose ses logiciels, ainsi que des solutions clé en main, avec matériel et services adaptés (tablettes, coques de protection, maintenance, formation à l’utilisation, etc.).  Le coût pour les particuliers, Comooty standard (licence logicielle) est de 499€. Pour les établissements, pack type avec 4 tablettes (logiciel, tablettes, coques de protection), maintenance et formation, le tarif commence à  4950€.

 


La société Ezooty est installée au 4 rue Ampère à Lannion. Elle compte 2 salariés, et prévoit le recrutement d’un développeur sur le second trimestre 2013.

 

Ezooty a bénéficié depuis sa création de l’accompagnement de la technopole Anticipa.

 

 

 

Contact :

 

Pour plus d’informations, nous contacter au 02.96.37.69.44 ou contact@ezooty.com

 

Pour découvrir Comooty : https://vimeo.com/58531316

17:34 Publié dans Actualités, Science | Tags : ezooty | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Actualités science

Un blog APF pour les personnes en difficulté d’élocution suivez le lien

(http://unikom.blogs.apf.asso.fr/).          

Pour une communication facilitée voici la nouvelle version de COMOOTY

La société EZOOTY commercialise une nouvelle version du logiciel d'aide à la communication Comooty. Fonctionnant sur tablette tactile Android, la nouvelle version de COMOOTY propose aujourd'hui deux évolutions majeures : 

* la présence d'un bandeau permettant de composer des phrases à l'aide de plusieurs pictos/photos

* la possibilité de choisir l'organisation de la page (place des catégories, avec ou sans bandeau)

http://rnt.over-blog.com/categorie-70736.html


http://ddata.over-blog.com/0/33/85/55/pdf/EZOOTY_communiq...

17:33 Publié dans Actualités, Science | Tags : ezooty | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

11/02/2013

Science Sep


Sclérose en plaques : les hormones masculines, un traitement d’avenir

 

Les premiers résultats ont montré que dans les deux cas, le cocktail hormonal a permis la régénération des oligodendrocytes, cellules qui constituent l’élément principal des gaines de myéline.

Les premiers résultats ont montré que dans les deux cas, le cocktail hormonal a permis la régénération des oligodendrocytes, cellules qui constituent l’élément principal des gaines de myéline.

 

 

 

 

Selon les travaux publiés dans la dernière édition de la revue Brain, des chercheurs français auraient montré que les hormones androgènes, telles que la testostérone et ses dérivés, pourraient permettre de traiter certaines maladies de la myéline, dont fait partie la sclérose en plaques. 


En France, cette maladie neurologique auto-immune chronique du système nerveux central touche plus de 80 000 personnes, et chaque année, 2 000 patients sont nouvellement diagnostiqués. Multifactorielle, la sclérose en plaques (SEP) se définit par une démyélinisation des fibres nerveuses, et se caractérise notamment par des troubles de la motricité. 

Entraînant une mauvaise circulation de l’information le long des neurones et une inflammation du système nerveux central (SNC), cette affection est particulièrement handicapante, d’autant plus qu’il n’existe, à l’heure actuelle, aucun traitement curatif. 

De nombreux travaux antérieurs avaient permis de montrer que les hormones jouaient un rôle dans la survenue de cette maladie. Toutes les études épidémiologiques le confirment : les femmes sont deux fois plus atteintes que les hommes. Par ailleurs, il a été constaté que les symptômes de la SEP étaient légèrement moins marqués chez les patientes enceintes. 

Partant de ces différents éléments scientifiques, Said Ghandour, de l’Université de Strasbourg, et ses collègues du Centre national de recherche scientifique (CNRS), en collaboration avec des chercheurs de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale et de l’Université Paris-Sud, ont injecté durant 6 à 9 semaines de la testostérone ou de la 7-alpha-méthyl-19-nortestostérone (MENT), une molécule de synthèse analogue, à des souris dont les fibres nerveuses du cerveau avaient été préalablement démyélinisées. 

Les premiers résultats ont montré que dans les deux cas, le cocktail hormonal a permis la régénération des oligodendrocytes, cellules qui constituent l’élément principal des gaines de myéline. Très vite, les chercheurs ont pu constater une remyélinisation des neurones du SNC des rongeurs. 

 Par ailleurs, ils ont montré que c’étaient les récepteurs des hormones androgènes qui jouaient un rôle essentiel dans la remyélinisation des fibres nerveuses. Ces travaux ouvrent de nouvelles pistes thérapeutiques pour lutter contre la SEP et les maladies apparentées. 

12:27 Publié dans Science, Sep | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |