Actualités - Page 19

  • Actualités Accessibilité

    Le Sénat vote le stationnement gratuit pour les personnes handicapées

    Par LEXPRESS.fr, publié le 12/12/2013 à  12:53

    Les personnes handicapées pourront se garer gratuitement et aussi longtemps qu'elles le souhaitent. Les sénateurs ont voté une proposition de loi d'un parlementaire PS, soutenue par le gouvernement. 

    Imprime

    Le Sénat vote le stationnement gratuit pour les personnes handicapées

     

    Une personne handicapée s'apprête à monter dans sa voiture, le 16 septembre 2002 à Paris.

     

     

    AFP / Jack Guez

     

    Le parking gratuit et sans limite pour les personnes handicapées. Le Sénat a voté à l'unanimité ce jeudi une proposition de loi en ce sens du sénateur de la Drôme Didier Guillaume (PS), seul l'UMP s'abstenant. Le texte, qui a reçu le soutien du gouvernement, devra être voté également par l'Assemblée nationale avant de pouvoir entrer en vigueur. 

     

    Dans un premier temps, la proposition de loi devait permettre aux titulaires de la carte européenne de stationnement de bénéficier d'un accès gratuit et sans limitation de durée aux places réservées. Toutefois la commission des Affaires sociales du Sénat a ajouté un amendement étendant, pour les titulaires de cette carte, le principe de gratuité et de non-limitation de la durée du stationnement à toutes les places, qu'elles soient réservées ou non. 

    Les sénateurs ont toutefois fixé deux limites: pour éviter le problème des voitures "tampons", il sera possible de fixer une durée maximale de stationnement d'au moins 12 heures. Il sera aussi possible d'appliquer le tarif de droit commun ou un tarif spécifique dans les parcs de stationnement avec bornes d'entrée et de sortie accessibles pour les personnes handicapées. 

    "Une condition de leur inclusion dans la société"

    Plusieurs ville sont déjà instauré la gratuité du stationnement pour les personnes handicapées, dont Saint-Brieuc, Lille, Paris, Dijon, Grenoble, Nice, Toulouse, Bordeaux ou Saint-Etienne. L'agglomération stéphanoise est la première à avoir autorisé le stationnement gratuit et illimité sur toutes les places de parking pour les handicapés, en 1988. 

    "Il ne s'agit pas ici faire preuve de condescendance, mais de compréhension de ces difficultés", a souligné Didier Guillaume. "Je veux simplement m'assurer que tout citoyen, quel qu'il soit, handicapé ou non, puisse se déplacer et se garer en toute autonomie". "La possibilité de se déplacer est une condition indispensable de leur participation aux activités sociales, professionnelles, éducatives, culturelles, sportives, autrement dit, de leur inclusion dans la société", expliquait le rapporteur du texte Ronan Kerdraon devant la Commission des affaires sociales

    En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-senat-vote-le-stationnement-gratuit-pour-les-personnes-handicapees_1307136.html#He6Isbepcx2GhLLw.99


    handicapees_1307136.html#He6Isbepcx2GhLLw.99

  • MUSIQUE à DAX


    CONCERT a L'ATRIUM de Dax

    Mardi 12 novembre à 20h30

    La Clé des Chants nous régalera avec

     7 solistes

    Mélodies, airs lyriques, opérettes, duos, variétés

    Ce concert est donné au profit de la Ligue Contre le Cancer

    Participation libre

  • LIVRE D'OR

     

     

    _250Barbier Jean-Marie.jpg

    Si vous le souhaitez, vous pouvez laisser vos messages de sympathie sur le livre d'or en suivant ce lien. ils seront transmis à la famille de monsieur Jean-Marie BARBIER

     

    http://hommage.e-monsite.com/livre-d-or/

  • HOMMAGES à Jean-Marie BARBIER

     

    SOURCE: blog Patrick TRANNOY

     

    Le décès de Jean-Marie Barbier, qui présidait jusqu'à récemment l'Association des Paralysés de France, m'émeut et m'attriste. Je le connaissais peu. Mais j'imagine la douleur de ses proches, de tous les adhérents de l'APF, de toutes les personnes en situation de handicap. Ce sont aussi tous les citoyens qui perdent un homme engagé, porteur d'une vision fraternelle de la nation : car la question des personnes en situation de handicap nous renvoie tous au modèle de société que nous promouvons.

    Mon plus vif souvenir de Jean-Marie Barbier, c'était le 18 mai 1994, en l'église Saint Albert, à Paris : il prenait la parole, étouffant pudiquement ses sanglots, pour rendre hommage à André Trannoy, Président-fondateur de l'APF. Ce n'était pas un éloge officiel, convenu. Non, c'était l'hommage d'un homme qui, bravant le handicap, avait étudié, travaillé, milité, d'abord parce qu'il avait trouvé en lui les ressources nécessaires, aussi parce que l'APF et la fondation Ellen Poidatz lui avaient, enfant, tendu la main. Jean-Marie Barbier a en partie grandi à Saint Fargeau, dans ce centre alors dirigé par le Président de l'APF, André Trannoy, et dont j'ai tant entendu parler en famille. D'ailleurs, "Saint Fargeau" faisait, en quelque sorte, partie de la famille. Et Jean-Marie Barbier tout particulièrement, dont la vie témoigne de ce qu'il a fait sienne la devise d'André Trannoy : "Risquer l'Impossible".

    La mémoire d'André Trannoy ne m'appartient pas ; je n'oserais prétendre être le dépositaire de tant de courage et de tant d'altruisme. Mais qu'il me soit permis, simplement, d'associer ici son nom aux signes de reconnaissance envoyés à Jean-Marie Barbier, et aux message de compassion adressés à ses proches.

    Patrick Trannoy



    source: site du gouvernement

    Décès de Jean-Marie Barbier - Réaction du Premier ministre

    23/10/2013
     

    Le Premier ministre a appris avec beaucoup d'émotion le décès de Jean-Marie Barbier, Président de l'association des paralysés de France jusqu'à ces derniers mois.

    Il souhaite saluer le militant qui a mis son engagement au service des personnes en situation de handicap, de leurs familles, de leurs proches, et de leurs droits.

    Son ambition, portée par sa très grande détermination et sa force de conviction, était de rendre la société plus ouverte à tous, plus inclusive, pour que les personnes en situation de handicap puissent exercer pleinement leur citoyenneté.

    Le Premier ministre souhaite présenter à son épouse et ses enfants, ainsi qu'à ses proches, ses sincères condoléances et leur exprimer toute sa sympathie face à la disparition d'un homme dont la vie a été un engagement.

     

     source: gouv.éducation

    Réaction de George Pau-Langevin au décès de Jean-Marie Barbier : "Nous perdons un homme d'engagement "
    Communiqué de presse - George Pau-Langevin - 23/10/2013


     

    C’est avec tristesse que j’apprends le décès de Jean-Marie Barbier, ancien Président de l'Association des Paralysés de France (APF). Il a contribué par ses convictions et sa vision à rendre notre société plus inclusive, plus solidaire.

    Contributeur déterminé à la loi de 2005 en faveur des personnes handicapées, son action fut essentielle pour permettre aux enfants en situation de handicap d’être scolarisés au sein des écoles de la République avec leurs pairs. Car il le savait, c’est à l’école que tout se joue, c’est à l’école que les enfants apprennent à vivre ensemble ; dans une école accessible à tous, quel que soit le type de handicap.

    Nous perdons tous un homme d’engagement, dont les luttes ont permis une meilleure inclusion des personnes en situation de  handicap. J’adresse toute ma sympathie à sa famille, à ses proches et à tous les membres de l’APF.