19/11/2012

Actualités Accessibilité

 

 

15/11/2012

Accessibilité : « Cette nouvelle campagne de l’APF rend visible ce qui n’est pas fait. »

accessibilité,handicap,apf,campagne,publicité,bddp&filsL'Association des Paralysés de France (APF) lance aujourd'hui, dans la presse, sur le Web et par voie d’affichage urbain, sa nouvelle campagne institutionnelle ciblée sur l'accessibilité. En pointant trois lieux publics -une mairie, une boulangerie et un bar- auxquels les personnes en situation de handicap ne peuvent pas accéder, faute d'obstacles, elle proclame : "Dites clairement que vous ne voulez pas de nous." Objectif ? Continuer à sensibiliser le grand public sur ses revendications pour une société ouverte à tous.

 

 

accessibilité,handicap,apf,campagne,publicité,bddp&fils

 Trois questions à Olivier Moine, directeur de la création au sein de l'agence BDDP & fils qui a conçu et réalisé cette campagne.

Comment vous est venue l'idée de ce slogan "Dites clairement que vous ne voulez pas de nous." ?

La question de l'accessibilité, plus on y réfléchit, plus on voit, dans la rue, dans les lieux publics, tout ce qui n'est pas fait. En équipe, avec nos deux créatifs Aurélien Ung et Arnaud Ibanez, nous avons voulu traduire le sentiment de colère que cela pouvait engendrer chez une personne en situation de handicap. Ce n'est pas une phrase que l'on aurait dite il y a quinze ans. Mais aujourd'hui, avec l'échéance de 2015 pour l'accessibilité des lieux recevant du public et devant le constat de tout ce qui reste encore à faire et du peu de temps qu'il reste à force d'avoir traîné, c'est une phrase pour exprimer à la fois la colère et la saturation.


accessibilité,handicap,apf,campagne,publicité,bddp&filsSur chacun des lieux publics inaccessibles choisis pour cette campagne, vous avez en outre apposé un pictogramme qui signifie "interdit aux handicapés". Vous ne craignez pas de choquer ?

Aujourd'hui pour se faire entendre, il faut parler un peu fort, quitte à choquer. Les acteurs APF avec lesquels nous avons travaillé sur cette campagne le savent. Mais finalement, ce qui est choquant ce n'est pas ce pictogramme : c'est de comprendre que si on devait réellement l'apposer, on le verrait partout. C’est celui qu’on verrait le plus ! Ce qui est choquant, et même intolérable, c'est de rajouter un handicap environnemental à un handicap tout court.

La plupart des gens ne se rendent pas vraiment compte de ce à quoi sont confrontées, chaque jour, les personnes handicapées, à cause du manque d’accessibilité. Parce que, par essence, ce qui n'est pas fait ne se voit pas : il fallait donc trouver un moyen de le montrer. Cette nouvelle campagne de l’APF rend visible ce qui n’est pas fait.

Votre agence l’a conçue et réalisée gratuitement, pourquoi ?accessibilité,handicap,apf,campagne,publicité,bddp&fils

Quand on a l'occasion de défendre un propos qui nous tient à cœur, on le fait, avec l’APF, comme avec d’autres associations. Certes, nous vendons aussi des yaourts, c'est notre métier. Mais en tant que publicitaires, je pense que nous avons une responsabilité sociétale, que nous devons encourager à être responsable, et ce genre de campagne nous donne la possibilité de jouer pleinement ce rôle.

Propos recueillis par Valérie Di Chiappari - Photo DR


1.jpg















 

3.jpg

2.jpg

Les commentaires sont fermés.